Une question ? Un Renseignement ? Contactez-nous !

05.62.35.06.09

Puydarrieux-Lapène

décembre 20, 2013 by Découvrir, Nos villages No Comments

Puydarrieux-Lapène

  • Population : 1806 : 727 hab., 1946 : 383 hab., 1999 : 268 hab., 2007 : 232 hab.
  • Superficie : 1399 hectares.
  • Altitude : 310 mètres.
  • Nom occitan : Poidarrius.
  • Etymologie du nom du village : Du gascon puei ( latin podium = élévation, colline) et arrius (latin rivos = les ruisseaux) « la colline aux ruisseaux ». (21) 
  • Sobriquet des habitants : La fierralha "les gens fiers" (Enq. C.G. 1986 et Rosapelly, 1910) ; Esurièrs de Poidarrius "usuriers", marchands d'ancra de La Pena "marchands d'encre" (Cansou de l'Apitro, 1899) en raison des hommes de loi habitant ces localités.

PUYDARRIEUX-LAPENE EN PHOTOS son église, son lac, ses points de vue... [cliquez ici]

Patrimoine en bref ...
  • Historique Administratif : Sénéchaussée de Toulouse.  Election d'Astarac.  Baronnie de Barbazan.  Canton de Trie depuis 1790.  Lapène est rattachée à Puydarrieux dès 1791.
  • Saint Patron du Village : Exaltation de la Sainte Croix, 14 septembre, à Puydarrieux Notre Dame de l'Assomption, 15 août, à Lapène.
  • Eglise Sainte Croix  moderne de style du 18° siècle, restaurée au 19°siècle. (1)
  • Chapelle de Lapène.
  • Puydarrieux situé sur la crête séparant Baïse-Darrer et Baïsole, porta au 13° siècle, un château de pierre appartenant au Comte d’Astarac. (2)
  • La maoute : motte castrale sur un éperon argileux au nord ouest de la commune. La légende dit que la terre de cette motte fut apportée à coups de panier. (1)
  • Les cluzets désignent un flanc de colline dans lequel ont été creusées de petites cavités aménagées en habitat troglodyte appelées « Les tutes de Lapène ». (1)
  • Eglise avec fresques du 19° siècle.
Blason : Selon une tradition aussi lointaine que bien conservée, le territoire de Puydarrieux aurait été mentionné sur un terrier du 16° siècle comme propriété de ses fondateurs, les de Mouchy puis de leurs successeurs : les de Manas de Montbardon de Duffort, seigneur de Trie. Cela correspondrait à l’écu communal : à bande supérieure d’azur ornée d’une fleur de lis d’or, à fond central d’argent sillonné d’une onde d’azur. En effet, sur les armoiries des seigneurs de Trie, on note entre autres insignes des fleurs de lis d’or sur fond bleu de France posées 2 et 4. Quant à l’onde, elle est celle des sept « arrioux » Maîtrise de Stéphane ABADIE- professeur d'Histoire au Collège de Trie- 1995 L'occupation du sol dans les cantons de Vic-en-Bigorre et Trie-sur-Baïse, maîtrise de l'UTM, 2 volumes, 660 p.

Puydarrieux [annuaire utile]

Aucune annonce trouvée.