Une question ? Un Renseignement ? Contactez-nous !

05.62.35.06.09

Bonnefont

décembre 20, 2013 by Découvrir, Nos villages No Comments

Bonnefont

  • Population : 1806 : 872 hab., 1946 : 576 hab., 1999 : 313 hab., 2007 : 348 hab., 2008 : 359 hab.
  • Superficie :  1737 hectares
  • Altitude : 304 mètres.
  • Nom occitan : Bonahont.
  • Etymologie du nom du village : Du gascon bona hont (= bonne fontaine). (21)
  • Sobriquet des habitants : Cranòta "crâneurs", ou mossurets "petits messieurs". (Cansou de l'Apitro, 1899)

 

BONNEFONT EN PHOTOS

son église, son bâti, ses points de vue... [cliquez ici]

 

Patrimoine en bref...

  • bonnefontHistorique Administratif : Pays de Bigorre.  Quarteron de Rabastens.  Baronnie d'Antin.  Canton de Tournay, puis de Galan (1790), de Trie depuis 1801.
  • Saint Patron : Saint Félix de Gérone, 1ier août à Bonnefont Notre Dame de la Nativité, 8 septembre, à Lahitte.
  • Eglise est située à côté (à l'est) d'un ancien site castral dit " le château". D'après Louis Curie-Seimbres cette église d'aspect 19° siècle daterait du 16° siècle, et remplacerait une église plus ancienne (1). [Église de Bonnefont]
  • Différentes chapelles ont existé sur le territoire de Bonnefont.
  • Le Château : « La famille d’Antin avait dû abandonner son château d’Antin pour venir habiter celui de Bonnefont vers le milieu du 14° siècle ». Ceci nous permet d’attester de son existence à cette période. Il fut successivement un collège libre(1845) et aujourd’hui un institut médico pédagogique. (6)
  • 4 anciennes mottes féodales : Monlezun, Galé, Cive et Lahitte. (1)
  • Lahitte est aujourd’hui un quartier de Bonnefont possédant une église datable du 19° et figurant déjà sur la carte de Cassini. (1)
  • Ecole de Bonnefont créée en 1862.

Blason :

"Parti : au premier d'or à la chef de sable surmontée d'une couronne de vicomte du même, au second d'argent aux trois tourteaux de gueules".

(BON IV créateur de Bonnefont) … aurait eu un écu d’argent à 3 tourteaux de gueules, posé 2 et 1 que l’on retrouve 2 et 3 du blason de l’une des famille d’Antin. Un petit fils qui obtint l’érection en marquisat de cette vieille baronnie) d’où la couronne surmontant la clé sur fond or. (11)

 

Bibliographie : [cliquez ici]

Maîtrise de Stéphane ABADIE- professeur d'Histoire au Collège de Trie- 1995

L'occupation du sol dans les cantons de Vic-en-Bigorre et Trie-sur-Baïse, maîtrise de l'UTM, 2 volumes, 660 p.

Bonnefont - annuaire utile